LE DEVELOPPEMENT DES CHAINES DE VALEUR DES FILIERES AGRICOLES EN DISCUSION ENTRE LE MINISTRE DU COMMERCE ET DES RESPOSNABLES DE LA BID

0
1376

Le ministre du commerce Boubacar Barry a reçu ce vendredi 13 juillet en audience le spécialiste principal en Agro-business et Agro-industrie, Agriculture et Développement Rural de la Banque Islamique de Développement (BID). En tant que responsable du projet de la chaine de valeur des filières agricoles M. Ougfaly Badji, était venu rendre une visite de courtoisie au chef de département du commerce en vue de s’enquérir du niveau d’avancement du processus de mise en vigueur de ce projet dont l’encrage institutionnel se trouve au niveau du ministère du commerce.

Au cours de cette visite, l’expert de la BID a indiqué que pendant la durée de sa mission en Guinée, il va mener des consultations pour le lancement rapide du projet de la chaine de valeur des filières agricoles. Poursuivant, M. Badji a réaffirmé toute sa disponibilité à travailler avec les cadres du département en vue d’accélérer le processus de mise en œuvre de ce projet ambitieux du gouvernement estimé à 45 millions de dollars.

Le ministre du commerce, Boubacar Barry qui s’est réjouis de cette visite a d’abord rappelé le positionnement ancien de la Guinée dans le monde à travers la production et l’exportation de ses produits qui malheureusement peinent de nos jours à sortir la tête. Pour ce faire, le ministre Boubacar Barry a estimé qu’il faut tirer les leçons du passé pour pouvoir relancer le pays et déclencher une véritable dynamique de développement.

Poursuivant, il a expliqué à l’expert à quel niveau se situe le processus de mise en œuvre du projet. Le ministre a souligné que son département a déjà procédé au lancement de l’appel à candidatures pour le recrutement des cadres pour la gestion du projet dont l’ouverture des plis des postulants est prévue au plus tard le mardi prochain.

Pour terminer, monsieur le ministre a exprimé sa disponibilité et celle de tous les cadres de son département à travailler avec les experts de la BID pour le démarrage rapide de ce projet.

Au terme de la rencontre, la mission s’est dite satisfaite du travail abattu par le ministère du commerce dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet. « Au niveau de la BID, nous avons des procédures qui disent qu’une fois le projet est approuvé, il faut un délai de six mois pour à la mise en vigueur. Je pense que ce qu’on a vu aujourd’hui, avec les discussions qu’on a eu avec le ministre du commerce, nous sommes très confiant que ça va aller très vite » nous a confié M. Badji.

Agronews Guinée avec le Ministère du commerce

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here