Filières ananas et banane : Tenue à Forécariah de la seconde édition des journées de concertation régionale

0
538

Durant deux jours (les 13 et 14 mars 2019), sous la houlette de la Direction Régionale de l’Agriculture de Kindia (DRA), s’est tenue la seconde édition des journées de concertation régionale des acteurs des filières ananas et banane dans un réceptif hôtelier à Forécariah.

Initiées pour mieux cerner l’ensemble des approches stratégiques développées par les différents projets et programmes qui interviennent dans le cadre de la relance de la filière Ananas, les journées de concertation régionale ont réuni à Forécariah l’ensemble des acteurs des filières ananas et banane.

Dr Almamy Sény Soumah, Directeur régional de l’agriculture de Kindia a d’entrée de jeu campé le bien-fondé de ces rencontres « ces journées ont pour objectif principal de permettre le partage d’informations en lien avec les approches de production et de gestion des rejets et favoriser l’intégration des jeunes dans la production de rejets d’ananas ».

La journée du 13 mars 2019 a été mise à profit par les autorités agricoles et responsables de projets pour s’enquérir des réalités sur le terrain chez trois producteurs dont les exploitations sont situées dans la zone de Maférinya.

De ces visites, plusieurs observations ont été mentionnées par les producteurs d’ananas. Le commandant DOUKOURE planteurs est bénéficiaire de 5000 rejets d’ananas via l’appui du projet DAKMA  « aujourd’hui nous avons l’ambition de faire cinq hectares d’ananas mais nous sommes confrontés à beaucoup de difficultés notamment : l’accès aux engrais, le manque d’équipements d’irrigation adéquats, l’indisponibilité des rejets et surtout le manque de mécanisme de vente structuré » a-t-il relevé.

Zakaria KEITA, producteur et membre de l’UGPAM quant à lui a tenu à remercier les partenaires techniques et financiers pour l’accompagnement qu’ils lui ont apporté dans la formation, l’obtention de subventions et d’équipements d’irrigation  «  j’ai reçu 10 200 rejets avec DAKMA, j’ai aussi mis en place une pépinière de 100.000 souches grâce à WAAPP/Guinée et cette production de rejets est suivi par un agent AVENIR qui a été formé par Winrock International en plus de ça, Winrock International nous a aidé à mettre en place un champ de 4.000 plants d’ananas avec la technique de paillis plastique » a-t-il témoigné.

Mamadou BARRY planteur indépendant a quant à lui exprimé le souhait d’être soutenu pour mener à bien son projet agricole « moi je travaille avec mes propres moyens financiers et techniques sans aucun accompagnement de qui que ça soit donc si les responsables de l’agriculture viennent dans mon champ je ne peux que m’en réjouir et demander de l’aide auprès d’eux »

Après ces visites de terrain, le reste de la journée a été consacré à la présentation du projet DAKMA et aux activités du CRAF dans le cadre de la production d’un million cinq cent mille rejets d’ananas.

La seconde journée, a permis aux projets PDRI/HFG, WAAPP-GUINEE, Winrock International de décliner leur stratégie d’intervention aux panélistes afin de mieux appréhender les différentes approches mises en place. Ensuite des débats ont été ouverts principalement sur la méthode de production et de cession du matériel végétal aux producteurs.

C’est ainsi, qu’à l’issue de toutes ces présentations et de discussions franches que des recommandations fortes ont été faite à l’ensemble des acteurs dont entre autres :

  • Au CRRAF de définir le coût réel de production d’un rejet d’ananas et de bananier en élaborant un référentiel technico économique à mettre à disposition des partenaires techniques et financiers au plus tard le 30 avril 2019 ;
  • D’élargir aux jeunes entrepreneurs la production de rejets pour accélérer leur livraison à temps ;
  • De diligenter la réalisation de l’objectif de production de 1.500.000 rejets prévue dans la convention de subside avant la clôture du Projet DAKMA en Septembre prochain.
  • Aux Projets et Programmes en cours d’exécution et en démarrage de :
  • concilier les approches d’intervention pour une meilleure efficacité ;
  • mettre à la disposition de la Direction régionale de l’agriculture les copies des conventions et contrats liant les différents partenaires au plus tard le 30 mars 2019 ;

  • A SMARTE / Winrock International de renforcer le suivi des agents Avenir mis à disposition des planteurs ;
  • Au PDRI/HFG d’entamer la réflexion sur le processus d’installation et d’accompagnement des jeunes entrepreneurs et les autres planteurs sur les 90 hectares à aménager à Kindia;
  • Au Projet WAAPP / GUINEE de mettre à disposition de la Direction Régionale de l’Agriculture de Kindia la liste des bénéficiaires des rejets d’ananas livrés par le CRRAF et la FEPAF-BG;
  • A la FEPAF-BG de renforcer le suivi des planteurs bénéficiaires des rejets livrés par DAKMA ;
  • A la Direction Régionale de Agriculture de Kindia de suivre l’évolution de l’ensemble des activités menées par les différents acteurs sur le terrain.

 

Mamadou Bella Doumbouya, envoyé spécial à Forécariah pour agronewsguinee.com

Tel : 00 224 623 69 58 01 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here