Soumbalako : « Nous demandons à ENABEL, à travers le projet DAKMA, de continuer à appuyer le secteur agricole » dixit Thierno Boubacar Kallo

0
406
Thierno Boubacar Kallo, Président du groupement agricole du district de Soumbalako

Président du groupement agricole du district de Soumbalako, situé à 21 kilomètres de la commune urbaine de Mamou, nous avons rencontré Thierno Boubacar Kallo, en marge des visites de terrain de la 5eme revue du comité de pilotage du projet d’appui au développement agricole dans la zone de Kindia, Mamou et Dalaba (DAKMA).

Il s’est confié au micro d’agronewsguinee.com sur ces impressions par rapport à la mise ne œuvre en ouvre du projet DAKMA, et les retombées pour sa localité.

« Nous avons beaucoup bénéficié du projet Dakma ici à Mamou. Non seulement, nous avons bénéficié de l’aménagement de 22 hectares à Baady, nous avons bénéficié d’une rizerie, d’un magasin et un forage à Denken ; nous avons bénéficié à Soumbalako d’une piste, d’une rizerie ; des ouvrages de franchissement ainsi que 6 forages, donc nous remercions vraiment le projet DAKMA, le gouvernement guinéen , nous remercions le président de la république le professeur Alpha Condé à travers ses initiatives parce que l’agriculture celui qui soutient l’agriculture a soutenu le développement du pays »

« Donc, poursuit-il, à travers les 6 forages et la piste que DAKMA a réalisé dans notre zone, ça nous a permis cette année d’évacuer facilement notre production vers les zones de distribution et pour finir nous remercions beaucoup le président de la République pour son soutien…. » déclare M. Kallo.  

Ce que nous demandons à ENABEL, c’est de continuer à appuyer le secteur agricole, nous leur demandons de nous appuyer pour l’accès aux entrants et renforcement de capacités… » sollicite le président de la chambre préfectorale de l’agriculture de Mamou.  

Entretien réalisé par Mamadou Aliou DIALLO pour AGRONEWS GUINEE

Tel : 623 69 58 01

Email : dialloaliou351@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here