Approche Chaines de valeur agricole de la filière pomme de terre : Enabel procède à la mise à niveau des producteurs locaux

0
636
Oscar Medo, le formateur béninois du cabinet COTEF en compagnie des acteurs de la filière pomme de terre

À l’initiative d’ENABEL Guinée, l’Agence belge au développement, deux ateliers de mises à niveau des acteurs sur l’approche chaines de valeur (CVA) et sur l’identification des interventions prioritaires se sont tenus simultanément du 20 au 25 mai 2019 à Kindia pour la filière ananas et à Dalaba pour la filière pomme de terre.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier de 6 jours s’est tenue ce lundi 20 mai 2019, du côté de Dalaba, en présence des principaux acteurs agricoles de la moyenne Guinée, avec la facilitation de M. Amadou Diallo, consultant principal du programme « entreprenariat » d’ENABEL, l’agence Belge au développement, qui est une des composantes du nouveau portefeuille  de la coopération belge en faveur de la Guinée.

sdr

Au cours de la cérémonie d’ouverture des travaux, M. Amadou Diallo, le facilitateur de l’atelier a, en substance souhaité la bienvenue aux différents acteurs venus des quatre coins de la moyenne guinée en formulant l’espoir que l’atelier de mise à niveau sera un point d’encrage pour redéfinir les axes d’intervention autour de la filière pomme de terre à travers l’approche « chaines de valeurs ».

Il a par ailleurs présenté le projet intervention entreprenariat agricole (IEA) aux participants. Il a souligné dans son intervention que l’objectif visé par l’IEA est d’améliorer de manière inclusive et durable la compétitivité des entrepreneurs actifs dans les filières ananas, mangue (maillon post-récolte) et pomme de terre , sur l’axe Conakry- Kindia- Mamou avec une option de soutien financier pour aider ces entreprises à fournir des produits ou services mieux adaptés aux besoins du marché.

sdr

Parmi les acteurs présents à cet atelier de Dalaba sur la filière pomme de terre, on pouvait noter la présence entre autres de : la Fédération des paysans du Fouta Djalon (FPFD) ; l’union des groupements agricoles de Soumbalako (UGAS) ; la direction régionale de l’agriculture de Mamou ; les directions préfectorales de l’agriculture de Mamou, Dalaba et Pita ; chambre régionale d’agriculture (Pita-Timbi madina) ; les fournisseurs d’intrants notamment SAREF INTERNATIONAL, Tidiane agriculture et les comptoirs agricoles, le centre régional de recherche agro-zootechnique de Bareng (Timbi Madina),…

Durant les 6 jours de l’atelier, animé par M. Oscar MEDO, du cabinet COTEF SARL, ingénieur agroéconomiste, consultant formateur sur l’approche CVA, avec la facilitation de M. Amadou DIALLO, les participants ont bénéficié de renforcements de capacités sur des modules comme : concepts et développement des CVA ; la sélection, l’analyse des chaines de valeur ; stratégie de développement de chaines de valeur et planification ; concevoir une approche de facilitation ; les modèles d’affaires ; renforcement des services financiers, non financiers ; renforcement des systèmes de qualité et des standards ; améliorer l’environnement des affaires ; suivre et mesurer l’impact et enfin présentation sur les clusters agricoles.

sdr

séance de restitution des travaux de groupe
dav

Cette semaine de formation participative de haut niveau sur l’approche CVA a été ponctuée de travaux de groupe sur la réalisation de cartographies des acteurs pour les chaines porteuses choisies dans la filière pomme de terre ; l’analyse des opportunités et des contraintes au niveau des différents maillons pour chaque CVA retenue ; élaboration de plans d’action ; renforcement des services financiers, etc….

sdr

Le facilitateur de l’atelier chargé par ailleurs par ENABEL de la mise en œuvre du programme intervention entreprenariat agricole (IEA)  est revenue sur le but de l’atelier de mise à niveau des acteurs sur l’approche CVA. Il a laissé entendre qu’ENABEL vise à travers cet atelier l’intégration du concept CVA et l’amélioration de la chaine de valeur de la filière pomme de terre. Il a indiqué que l’atelier en question fais partie d’un ensemble d’actions de cadrage pour identifier les actions qui seront éventuellement réalisées par le nouveau programme « entreprenariat » dans sa sous composante « entreprenariat agricole » qui s’appuie sur l’approche développement des chaines de valeur des filières mangue, ananas et pomme de terre.

Suivre le lien vidéo de l’intervention intégrale du facilitateur M. Amadou Diallo    

M. Oscar MEDO, formateur au cours de cet atelier a, pour sa part décliné les objectifs et le contenu des modules dispensés. Il a déclaré en substance que le contenu des modules vise à leur faire cerner l’approche de CVA et ses différentes implications sur la filière pomme de terre.

Suivre le lien vidéo de l’intervention intégrale du formateur Oscar MEDO    

Au sortir de ces jours 6 jours d’intenses renforcements de capacité sur l’approche CVA, à travers une méthodologie hautement participative, les participants qui ont activement animé les débats avec leurs expériences personnelles, ont livré leurs impressions.

Témoignages

Mamadou Baldé est technicien à l’union des groupements agricoles de Soumbalako (UGAS), Mamou.

Suivre le lien vidéo

Mamadou Saliou Kegna Baldet est le directeur du centre horticole de Dounkimagna (CHD), Dalaba.

Suivre le lien vidéo

Diallo Aminata Saada, productrice membre de l’union des groupements agricoles de Soumbalako (UGAS)

Suivre le lien vidéo

L’issue des six jours (6) jours d’ateliers a permis non seulement aux acteurs de cerner le concept et l’approche CVA, son analyse et le diagnostic participatif mais il a permis également de formuler une vision de développement des CVA en identifiant par priorité les principales interventions (projets de développement agricole avec l’approche CVA dans la filière pomme de terre), en vue d’une mise à niveau en responsabilisant chaque partie prenante et en définissant de façon claire un calendrier de mise en œuvre. Des plaidoyers seront faits auprès des bailleurs pour matérialiser les différents axes d’intervention.

dav

Il faut relever en outre que l’atelier sur les chaines de valeurs mangue qui devait se tenir à Kindia simultanément avec ceux des filières ananas et pomme de terre a été reporté à une date ultérieure pour des contraintes opérationnelles, mais devrait cependant se tenir au mois de juin.

Cette formation d’environ une semaine sur l’approche CVA a été sanctionnée par la remise d’attestations aux participants.

dav

Mamadou Aliou DIALLO, envoyé spécial à Dalaba ( pour la filière pomme de terre) pour AGRONEWS GUINEE/ ENABEL GUINEE

TEL : 00 224 623 69 58 01

Email : dialloaliou351@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here