Guinée 44 apporte un soutien à plusieurs groupements agricoles de Kindia

0
394

Ce mardi 18 juin 2019, c’est devant les autorités en charge de l’agriculture de la région de Kindia et un large éventail de producteurs maraichers que l’ONG Guinée 44 dans ses locaux à Féréfou a procédé à la remise officielle d’un important lot de matériels et d’intrants pour soutenir la production agricole de plusieurs groupements basés dans la ville des agrumes (Kindia).

Cet accompagnement qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet DAKMA avec l’appui financier de l’Agence de développement Belge (Enabel Guinée) est composé d’une moto tricycle ; de 250 tonnes d’engrais de fond (NPK 11-16-22) et 600 cageots.

Pour Chantal Gaudichau, représentante pays de l’ONG Guinée 44, ce geste est l’aboutissement d’un long chemin en termes de concertation entre les différentes parties prenantes pour la mise en place de services économiques au sein de ces organisations paysannes au bénéfice de leurs membres : service de location de cageots pour un bon conditionnement des produits, service de transport des produits vers les marchés, ou d’approvisionnement en intrants. Ces services reposant chacun sur un modèle économique solide et réaliste, ils vont fonctionner durablement, contribuer à l’amélioration des revenus des producteurs, tout en permettant aux organisations paysannes (OP) de se constituer une trésorerie, gage d’autonomie dans leur pilotage et leur développement futur.

Pour les bénéficiaires, cette initiative vient les galvaniser davantage dans leurs activités agricoles.

Alkhaly Bangoura trésorier de l’Union des Groupements Bas Molota « au nom de ma structure, je tiens à remercier premièrement la fédération des Producteurs Maraichers de la Basse Guinée (FOPMA-BG) qui nous aide à capter des opportunités auprès des bailleurs de fonds. Ensuite, je remercie les donateurs (Guinée 44 et Enabel) parce que cette moto tricycle va nous faciliter le transport de nos produits agricoles des différents champs pour le marché. Ainsi, par la même occasion, je donne l’assurance que nous allons efficacement utiliser cette moto tricycle pour qu’au bout de quelques mois, nous puissions acquérir une nouvelle moto à travers la recette de celle que nous venons de recevoir » a-t-il souhaité.

Morlaye Sylla, président de l’Union des Groupements Maraichers de Kindia « Comme vous le constatez, la joie se lit sur le visage de tous les membres de notre union, ce sentiment c’est parce qu’aujourd’hui, le souci majeur de tous les producteurs maraichers de Kindia, c’est comment trouver les engrais et si en ce jour béni Guinée 44 et son partenaire financier Enabel nous gratifient de ce très grand geste en nous remettant 5000 sacs d’engrais qui est l’une des matières premières dans la production maraichère, nous ne pouvons que que nous en réjouir et remercier nos partenaires et souhaiter que cette collaboration continue sur d’autres projets ».

Ibrahima Maléah Sylla est le président de l’Union des Groupements Vivriers de Kindia « pour ma part, devant cette assemblée, je promets que nous ferons bon usage de ce matériel de travail qui vient satisfaire un de nos besoins ».

Prenant la parole à la clôture de cette rencontre, Fodé Camara représentant du Directeur Régional de l’Agriculture de Kindia a exprimé toute sa satisfaction au nom de son département avant de prodiguer des conseils aux bénéficiaires « Merci à nos partenaires pour le soutien inestimable qu’ils ne cessent d’apporter aux producteurs agricoles de notre région. Ce n’est pas le seul projet qu’ils ont ici c’est pourquoi au nom de ma hiérarchie, je réitère encore une fois la satisfaction de ma direction vis-à-vis de Guinée 44 et d’Enabel pour les efforts louables. A vous, les unions bénéficiaires sachez que la gestion de ces intrants doit se faire dans la transparence comme il a été défini dans le modèle économique qui à mon avis est le résultat d’une entente entre toutes les parties, donc que le conseil d’administration joue correctement sa partition comme indiqué dans les documents sur le mode de fonctionnement et de gestion » dit-il.

Par ailleurs, le représentant du Directeur Régional de l’Agriculture de Kindia a fait une remarque pertinente pour l’efficacité dans la gestion de ces intrants : « Nous demandons à Guinée 44 de mettre en place un comité de suivi externe dans lequel aucune de ces unions bénéficiaires n’est représentée. Ceci apportera une visibilité sur la gestion» a-t-il suggéré.

A souligner que le coût global de ces intrants se chiffre à environ 40.000 euros.

Mamadou Bella DOUMBOUYA

E-mail : bella22gn@gmail.com

Tel : 623521922

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here