Approche Chaînes de valeur agricole de la filière mangue : tenue à Kindia de l’atelier de mise à niveau des différents acteurs

0
415

Durant 5 jours, du 24 au 28 Juin 2019, s’est tenu à Kindia dans un réceptif  hôtelier de la place, l’atelier de mise à niveau des acteurs sur l’approche chaines de valeur (CVA) et sur l’identification des interventions prioritaires pour la filière mangue en présence des principaux acteurs intervenants sur les différents maillons de ladite filière.

Sous l’initiative de l’Agence Belge au Développement (ENABEL) via son nouveau programme « Entreprenariat Agricole », cet atelier s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de manière inclusive et durable de la compétitivité des entrepreneurs actifs dans la filière mangue (maillon post-récolte) sur l’axe Conakry- Kindia- Mamou avec une option de soutien financier pour aider ces entreprises à fournir des produits ou services mieux adaptés aux besoins du marché.

La mise à niveau des acteurs de la filière mangue et l’identification des actions prioritaires à mener sur l’ensemble des maillons (production, transformation, commercialisation etc…) des chaines de valeur Mangue sont, selon les initiateurs du programme, une action prioritaire pour faire l’état des lieux afin de calibrer ses différentes interventions en termes d’assistance aux développements des différentes filières à travers l’approche CVA.

Almamy Sény SOUMAH est le Directeur Régional de l’Agriculture de Kindia « La volonté d’Enabel d’organiser ce présent atelier se situe au niveau des accords de partenariat entre la Guinée et le Royaume de Belgique pour la période 2018-2023. L’objectif visé est de faire élaborer par les participants de la filière mangue, une vision de développement et identifier les actions prioritaires à mettre en œuvre dans la filière mangue surtout dans son volet post-récolte tout en n’excluant pas la partie production » a-t-il souligné.

Et de poursuivre « les activités de transformation agroalimentaire sont généralement peu rémunératrice et si elles sont réalisées dans de bonnes conditions, elles constituent dans les perspectives un pourvoyeur d’emplois. Cet atelier est donc en adéquation avec la politique nationale de développement agricole et le plan national d’investissement pour la sécurité alimentaire et Nutritionnel (PNIASA) vision 2025 » a-t-il renchérit.

Amadou DIALLO qui est le chef de projet « Entreprenariat Agricole » chez Enabel a, par sa part rappelé l’opportunité de la tenue des ateliers de mise à niveau sur les filières pomme de terre, ananas et présentement sur la mangue.

« L’atelier a regroupé les acteurs de la filière Mangue avec comme objectif de faire une formation sur l’approche chaine de valeur en général et après la mettre en pratique sur la chaine de valeur mangue en Guinée » a-t-il laissé entendre.

« Ce qui, poursuit-il, a permis premièrement que les gens puissent avoir une appréhension commune de la filière mangue d’une part et d’autre part, ç’a permis l’élaboration d’un plan d’action qui les engage tous sur les différentes chaines de valeur Mangue identifiées. Ce plan d’action prend en compte les activités, les périodes de réalisation, les responsables mais aussi le budget pour la mise en œuvre du plan  » a réitéré le chef du projet.

Aboubacar II CAMARA, en sa qualité de Directeur Préfectoral de l’Agriculture a salué l’initiative d’ENABEL et son impact futur dans la création de valeur ajoutée pour les filières concernées par le présent projet.

« C’est avec une très grande satisfaction que nous avons suivi cet atelier sur la chaine de valeur mangue, ce qui s’inscrit en droite ligne dans les objectifs à atteindre par l’administration agricole ; c’est-à-dire pour créer de l’emploi ou de la richesse il faut absolument passer par l’entreprenariat agricole et la finalité de cette démarche c’est la compétitivité, des produits de qualité et l’accès au marché » a-t-il souligné.

Annelien MEERTS formatrice et conseillère chez Faire & Sustainable Consulting qui a animé l’atelier a quant à elle résumé les acquis de la formation.

« nous avions eu trois groupes de travail qui se sont penchés sur les chaines de valeur mangue en s’appuyant sur l’approche de Value Link qui est un outil qui nous a permis de faire la cartographie et d’analyser l’ensemble des chaines de valeur Mangue notamment : chaine de valeur export par avion, chaine de valeur marché sous-régional et chaine de valeur mangue séchée. Ainsi au bout du travail chaque groupe a pu faire des propositions de solution durable pour le développement de la filière » a-t-elle relevé

Ibrahima Sory Baldé est responsable Suivi Évaluation de Agri Busness Excellence et bénéficiaire de la formation sur la mise à niveau sur l’approche de chaine de valeur.

« Je suis très satisfait de la qualité de la formation. Elle nous a permis de comprendre comment structurer la filière Mangue. Alors pour notre organisation, nous pensons que beaucoup plus d’efforts doivent être consentis dans le domaine de la transformation pour éviter la pourriture du peu que nous produisons » a-t-il suggéré.

La tenue de cet atelier est la suite logique des deux ateliers de mises à niveau des acteurs sur l’approche chaines de valeur (CVA) et sur l’identification des interventions prioritaires qui se sont tenus simultanément du 20 au 25 mai 2019 à Dalaba pour la filière pomme de terre et à Kindia pour la filière ananas.

Mamadou Bella DOUMBOUYA  depuis Kindia pour AGRONEWS GUINEE

Tel : 623 52 19 22

Email : bella22gn@gmail.com

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here