Winrock International/ Kindia : Plusieurs acteurs outillés en techniques améliorées de production maraichère

0
345

À la demande de la Fédération des Organisations Maraichères de la Basse-Guinée (FOPMA-BG), Winrock International à travers son programme ‘’West Africa Farmer-to-Farmer’’ sur financement de l’USAID a pendant une semaine (du 4 au 10 septembre 2019) formé une trentaine d’acteurs agricoles de la ville des agrumes sur plusieurs thématiques liées aux techniques améliorées de la production maraichères. Les bénéficiaires sont issues des organisations paysannes, des projets et des services d’accompagnement techniques.

Ibrahima Sona DIALLO Directeur pays de Winrock International a décliné les différents volets abordés pendant cet atelier « la formation s’est tenu en deux phases. Premièrement on a eu à faire des visites de terrain à Bamban et à Foulayah qui sont tous des sites de production maraichère, afin d’évaluer les pratiques locales de jardinage. Ceci, nous a permis de voir et toucher du doigt les réalités afin de dénicher les difficultés des producteurs maraichers. Ensuite dans la seconde phase, les participants ont appris sur la fertilisation du sol, la rotation des cultures, la technique de double labour, l’utilisation des pesticides et la préparation de compost pour ne citer que ceux-ci » a-t-il relevé.

Pour sa part, Aboubacar Pastoria SYLLA Président de la Fédération des Producteurs Maraichers de la Basse-Guinée (FOPMA-BG) a tenu à remercier winrock international avant de rappeler l’importance de cette formation « nous avions constaté que nous avons un taux de rendement faible par rapport à nos collègues agriculteurs donc c’est pour cette raison que nous avions demandé à Winrock International de nous assister dans le sens du renforcement des capacités de nos membres puisque notre rôle en tant que responsable de la FOPMA-BG c’est de trouver les opportunités de formation et de financement pour que nous puissions être compétitif en termes de qualité et de capacité de production. Sur ceux, nous remercions l’ensemble de nos partenaires techniques et financiers qui nous ont accompagné dans cette formation. À nos membres, nous vous demandons de bien vouloir restituer ce que vous avez appris ici avec nous à vos différentes structures à la base » a-t-il conclut.

Madeline STEINER formatrice a exprimé ses sentiments en ces termes « Je suis ravi que cette formation se soit bien déroulée grâce à votre dévouement en acceptant d’être là durant toute la semaine pour partager avec nous vos différentes expériences. Je vous recommande aussi de faire la même chose avec vos collègues qui n’ont pas pu être ici. C’est-à-dire partager ce que vous avez appris, cela aidera à faire avancer l’agriculture » a-t-elle laissé entendre.

Faustin GUILAVOGUI porte-parole des bénéficiaires «  c’est avec joie que je prends la parole au nom des participants venus de plusieurs horizons (projet, organisations paysannes, services techniques…) pour dire au partenaire Winrock International que nous sommes satisfaits de la qualité de la formation car cet atelier nous a permis de mettre à jour nos connaissances sur les techniques de travail du sol, de son amendement, la fertilité et la connaissance des cultures. Ainsi, nous nous engageons à mettre en pratique toutes ces connaissances acquises afin de participer à la lutte contre la faim dans notre pays » a-t-il promis.

Aboubacar II CAMARA Directeur Préfectoral de l’Agriculture a, au cours de son speech de clôture de l’atelier fait remarquer la place de l’entreprenariat dans le secteur de l’agriculture « Aujourd’hui, dans la politique nationale du développement agricole, l’État a mis un accent particulier sur l’entreprenariat donc c’est pourquoi nous encourageons des initiatives de ce genre dans notre zone pour que nous puissions atteindre l’autosuffisance alimentaire, créer de l’emploi, de la richesse et parallèlement amener d’autres personnes à se mettre dans l’agriculture» a-t-il indiqué.

À signaler que cet atelier a pris fin par une remise d’attestations aux bénéficiaires. La semaine suivante, la même fédération a bénéficié d’une autre formation sur l’utilisation sécurisée des pesticides et la lutte intégrée contre les ravageurs avec une autre volontaire de Farmer-to-Farmer. Une formation dont devait bénéficier les agents du service de protection des végétaux et denrées stockées.

Mamadou Bella DOUMBOUYA pour Agronews Guinée

 Journaliste

Tel: 623 52 19 22

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here