Enabel Guinée : la nouvelle représentante résidente en visite de terrain sur les différents projets à Kindia, Mamou et Dalaba

0
474

Trois mois après son arrivée en Guinée et sa prise de fonction en remplacement de Monsieur Evert WAUTERS, la nouvelle représentante résidente d’Enabel en Guinée, Verstraelen KRISTA, a visité à Kindia, Mamou et Dalaba du Mardi 22 au vendredi 25 octobre 2019, les différentes réalisations du programme de « Démarrage » de la coopération bilatérale Belge exécutée en Guinée par l’agence Belge pour le développement, Enabel.

Étape de Kindia

Mardi 22 octobre 2019. Madame Verstraelen KRISTA, a entamé sa tournée à Kindia,par la visite du périmètre de la station de pompage solaire de Badraya, réhabilitée par le projet DAKMA, accompagnée de quelques cadres d’Enabel, en l’occurrence  Amadou DIALLO, responsable du volet entreprenariat agricole du nouveau programme « Entreprenariat », Amadou Mouctar BALDE, assistant technique national DAKMA/entreprenariat agricole et Mikael Kadiatou TRAORE, assistant technique national Génie Rural-DAKMA, superviseur des travaux au compte de DAKMA.

La représentante s’est entretenue avec les bénéficiaires qui lui ont signifié toute leur satisfaction. Elle a également pu constater l’état d’avancement du processus de mise en service de cette station de pompage d’une capacité pouvant aller jusqu’à 60 mètre cubes par heure avec une élévation limite de 20 mètres. Cette station permettra d’irriguer le périmètre agricole de badraya.

La représentante s’est ensuite rendue à la mairie de la commune de Kindia, pour s’entretenir avec les autorités communales, notamment le maire de Kindia, Ansoumane Dorty Keita et ses collaborateurs, dans le cadre d’une visite de courtoisie et de prise de contact. Ceux-ci ont apprécié à juste valeur les réalisations d’Enabel à Kindia. Madame Verstraelen KRISTA a réitéré l’engagement d’Enabel à consolider les efforts déjà consentis, mettant l’accent sur l’exécution du nouveau programme « Entrepreneuriat » exécuté par Enabel Guinée .

Après cet entretien avec les autorités de Kindia, l’équipe d’Enabel s’est rendue au village de Gabourouyah dans la commune rurale de Friguiagbé pour visiter un forage réhabilité par le projet AEPKM d’ Enabel en septembre 2017 et un autre forage à Toureya  toujours dans la commune rurale de Friguiagbé. Les entretiens entre la représentante, le superviseur AEPKM, le comité de gestion de l’eau et les bénéficiaires ont permis de faire l’état des lieux de l’infrastructure. À Gabourouyah, les femmes ont notamment formulé la doléance à l’endroit de madame la représentante pour que le forage puisse bénéficier d’un système de pompage automatique pour leur alléger la tâche.

Étape de Mamou

Mercredi 23 octobre 2019. Soyah- Baady- Bouliwel. Après la visite des quelques réalisations des projets DAKMA et AEPKM à Kindia, la délégation conduite par madame la représentante s’est rendue à Mamou. Madame Verstraelen KRISTA s’est entretenue en premier avec les responsables du projet INTREGRA basé à Mamou, dont une partie du portefeuille  est exécuté par Enabel sous sa supervision.

Ensuite la délégation a rendu une visite de courtoisie aux autorités régionales de Mamou, en l’occurrence au gouverneur de la région de Mamou, Amadou Oury Lammy DIALLO. Avec le gouverneur de Mamou, madame la représentante a discuté des acquis et perspectives des différentes interventions d’Enabel dans la région de Mamou. L’accent a été mis sur le nouveau programme entrepreneuriat en cours de mise en route et le volet du programme INTEGRA géré par Enabel.

Le gouverneur de Mamou  a vanté les potentialités de sa région et s’est félicité des actions d’Enabel dans sa localité, tout en formulant le souhait que le programme INTEGRA puisse être un élément dissuasif et incitatif pour les jeunes de Mamou à renoncer à l’immigration clandestine et à s’engager dans l’entrepreneuriat. Madame Verstraelen KRISTA a pris bonne note des attentes des autorités de Mamou par rapport aux différentes interventions d’Enabel , en rassurant les autorités de Mamou que leurs préoccupations sont effectivement prises en compte dans l’exécution des différents projets.

Après les entretiens avec les autorités administratives, place aux visites de terrain. Madame Verstraelen KRISTA a visité la station de pompage solaire de Soyah qui a été la première étape pour la région de Mamou, en compagnie de la délégation venue de Kindia, du superviseur du SNAPE et d’autres cadres d’Enabel , notamment, Mamadou Hady BARRY, assistant Technique national Génie Rural au projet DAKMA, Alioune DIOP du projet Intégra.

Cette station de pompage solaire tire sa source d’un forage qui alimente 8 bornes-fontaines  avec 3 branchements particuliers, un réservoir de 34 m³ pour près de 6 km de réseau avec un débit de 9 m³. La station ravitaille une population de 2500 et 3500 habitants  à échéance avec une consommation de 10 à 18 litres par jour et par personne.

La représentante a ensuite visité quelques bornes-fontaines dans la zone et s’est entretenue avec les responsables du comité de gestion de l’eau. Ces échanges ont permis de faire l’état des lieux du fonctionnement, de la gestion de l’eau, de l’infrastructure et du mécanisme mis en place pour son entretien. 

Madame Verstraelen KRISTA a ensuite visité l’aménagement hydro-agricole du périmètre de Baady, réhabilité par DAKMA. À terme cet aménagement permettra d’irriguer la plaine agricole de Baady d’une superficie de 22,22 hectares. Les échanges entre la représentante, le comité de gestion et les bénéficiaires ont permis d’appréhender les éventuels impacts du site sur les activités agricoles des populations de Baady, mais aussi et surtout sur la migration et l’exode rural des jeunes.

La délégation dirigée par la représentante s’est ensuite rendue à Bouliwel pour s’entretenir avec les autorités de la localité, notamment avec le maire et ses conseillers sur la gestion de la station de pompage. Des échanges animés et fructueux ont ponctué les entretiens entre autorités, le technicien AEP, l’unité de gestion et la délégation conduite par Madame Verstraelen KRISTA. Il a été actée que la fourniture de l’eau au ménage ne pourra intervenir qu’après une année d’observation confortement au planning du projet.

Après les entretiens avec les autorités, la délégation a visité la station de pompage de Bouliwel alimentée par une source d’eau ; fonctionnant grâce au système de pompage solaire.  Ce système alimente cinq (5) réservoirs qui à leur tour, alimentent 37 bornes- fontaines à  Bouliwel et Dalaba. La station de pompage solaire de Bouliwel alimentera à terme 21 villages pour un réseau de 28,5 kilomètres.

Sur les 37 bornes-fontaines, 26 sont équipées de deux robinets et les 5 autres sont équipées de trois robinets ; pour les branchements particuliers, les 5 sont avec des bornes-fontaines au niveau des écoles et l’autre est au niveau d’un centre de santé.

Étape de Dalaba

Jeudi 24 octobre 2019. La délégation de la représentante a entamé sa tournée par une visite de courtoisie aux autorités préfectorales de Dalaba. Madame Verstraelen KRISTA s’est entretenu avec le préfet de Dalaba et ses collaborateurs sur les axes d’intervention d’Enabel dans la préfecture de Dalaba, notamment avec les réalisations de DAKMA-AEPKM et les nouveaux projets d’Enabel en perspective.

La représentante a ensuite visité l’aménagement hydro-agricole de Botobofel  situé à 26 km de Dalaba. L’ouvrage est un seuil qui a été construit par la FAO depuis 1984 et à été réhabilité par le projet DAKMA. Ce seuil permet de dériver l’eau et l’envoyer vers le périmètre à travers un canal d’amenée qui irrigue la plaine agricole de botobofel.

Après la visite de la plaine de botobofel, la délégation s’est entretenue avec les bénéficiaires et le comité de gestion. Les échanges ont permis de cerner les difficultés rencontrées par les populations dans la gestion de l’infrastructure, les sollicitations par rapport aux difficultés rencontrées dans leurs activités agricoles et recommandations vis-à-vis des interventions d’Enabel.

De retour à Dalaba-centre, la délégation a fait escale à Diambourouya-Hansaghèrè pour visiter une machine décortiqueuse de riz et maïs,  installée grâce à l’assistance technique et coopération (ATC)-TRIAS et gérée par le groupement agricole Mallala. La délégation de la représentante, accompagnée de l’agent ATC TRIAS, Mouminy Barry ont échangé autour de la gestion de la décortiqueuse.

Vendredi 25 octobre. La délégation a visité les aménagements hydro-agricoles de Tangama (Dalaba centre). Ce sont 2 puits maraîchers qui ont été forés. Le premier à 5.30 m et le second à 3.60 m tous équipés en buse de captage et d’un système de pompage solaire grâce à des panneaux solaires et permet d’irriguer la plaine agricole de Tangama où travaille le groupement féminin maraicher de Tangama, composé en majorité de femmes (23 femmes et 2 hommes).

Les autres bénéficiaires intervenants sur les sites de bilidougou et Djombo Djwel (Dalaba centre) tous disposant de puits maraîchers avec système de pompage solaire ont conféré avec la délégation conduite par Madame Verstraelen KRISTA. Les discussions avec les bénéficiaires ont permis à celle-ci d’apprécier l’impact de la réhabilitation des ouvrages et aux bénéficiaires d’exposer à la représentante les difficultés qu’ils rencontrent dans leur travail de maraîchage.  

Après Dalaba-centre, la délégation a visité une décortiqueuse à Denken sur la route de Mamou. Comme à Dalaba, la délégation s’est entretenue avec l’opérateur de la décortiqueuse sur le mode de gestion, les difficultés et les mesures  de résilience entreprise pour y remédier.

Madame Verstraelen KRISTA a bouclé sa tournée par la visite du magasin de stockage post-récolte construit par DAKMA dans la localité de Denken. Zone de production de riz par excellence. Le magasin de stockage principal permettra de stocker plusieurs tonnes de produits agricoles provenant de toute la localité.

L’entretien avec les bénéficiaires a permis à la représentante de prendre la mesure de l’impact que la construction de ce magasin de stockage aura sur les activités agricoles des groupements de bénéficiaires. Ils ont montré leur satisfaction face aux actions d’Enabel tout en formulant des doléances, notamment pour la construction d’une école primaire pour les enfants de 3 à 7 ans qui étudient dans une construction de fortune.

Madame Verstraelen KRISTA a dit prendre bonne note des doléances tout en les encourageant à utiliser  le local mis à leur disposition de façon optimale et durable.

Après quatre jours intenses de visites, la représente résidente, Madame Verstraelen KRISTA s’est confiée au micro d’AGRONEWS GUINEE pour nous livrer ses appréciations et les perspectives qu’elle entend imprimer à la mise en œuvre des projets de la coopération bilatérale belge, exécutés par Enabel Guinée sous sa direction.  

Mamadou Aliou DIALLO, envoyé spécial à Kindia, Mamou, Dalaba pour AGRONEWS GUINEE     

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here