Validation de l’étude sur les filières agricoles

0
168

Une rencontre de capitalisation de connaissances et d’échange sur une thématique aussi importante, portant sur le développement des filières et chaînes de valeur dans les sous-secteurs de l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’environnement et l’artisanat s’est tenue du 25 au 28 août 2020 à l’hôtel Palm Camayenne.  

L’ouverture de cet atelier national de validation de l’étude sur les filières agricoles, de réflexion et d’orientation stratégique sur les filières/chaînes de valeur des produits agricoles, de l’élevage, de la pêche et forestiers non ligneux était présidé par Mme Mariama Camara, Ministre de l’Agriculture en présence du Ministre de l’élevage et productions animales M. Roger Patrick Millimono et le Représentant résident du PNUD en Guinée, M. Luc Joël Grégoire.

Cette rencontre qui constitue une étape importante du processus de formulation des réponses idoines aux contraintes et opportunités rencontrées par les acteurs du secteur rural avait pour objectif principal de cet atelier de conduire, par le biais de la facilitation, une réflexion stratégique sur les chaînes de valeur des produits dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de l’environnement et de l’artisanat en Guinée à l’effet de donner des directives utiles à l’élaboration d’un document stratégique, assorti d’un plan d’action opérationnel.

Au-delà de son potentiel minier, au regard de l’immensité et de la diversité de ses ressources naturelles, la Guinée reste potentiellement une puissance agricole, dont les résultats enregistrés ces dernières années, ont impacté positivement les performances économiques du Pays en contribuant à la hausse de son PIB de l’ordre de 26%, à la croissance moyenne estimée à 6,7%.

Malgré ces résultats encourageants, la Guinée   fait encore partie des Pays les moins avancés avec plus de la moitié de la population (55,2%) qui vit en-dessous du seuil de pauvreté (selon ELEP 2012).

C’est pour inverser cette tendance justement que le PNUD, s’est engagé à accompagner le Gouvernement en commanditant une étude sur les filières et chaînes de valeur agricoles dont la validation des résultats par les acteurs impliqués au niveau régional constitue un des maillons importants de notre processus participatif et inclusif en construction avancée pour le développement des filières aux moyens des chaînes de valeur.

Ainsi, à travers son Programme Transformation Economique Inclusive et Chaînes de valeur, le PNUD a assuré une revue documentaire sur les chaînes de valeur, élaborer une cartographie des filières de production à l’échelle nationale en vue de disposer d’informations et d’outils stratégiques et, organiser des ateliers régionaux et/ou par principale filière en vue de faire une analyse des opportunités de développement économique par filière, par région, (la production, la commercialisation, la transformation, la consommation/demande), et de faire le lien avec les marchés : Nationaux, Sous Régionaux et Internationaux en vue de disposer d’informations exactes et globales concernant les résultats des études existantes sur les chaînes de valeur dans les domaines de l’Agriculture, l’Élevage, la Pêche, l’Environnement et l’artisanat pour soutenir le processus de transformation structurelle de l’économie pour mettre le pays sur la croissance inclusive, durable, créatrice de richesses et d’emplois.

A cet occasion,  M. Luc Joël Grégoire a salué l’implication et l’engagement des différents acteurs :  Je voudrais également reconnaître et saluer l’engagement combien remarquable des acteurs évoluant sur tous les maillons des filières productives au cours des ateliers régionaux qui ont précédé cet atelier national. Je félicite les acteurs clés de cette étude, notamment le consultant national et l’Unité du Programme TEDD pour leur contribution à cette dynamique qui, va déboucher sur l’élaboration d’un plan de développement pour chaque filière à potentiel économique et prioritaire par région et des  projets « chaînes de valeur » alignés aux priorités nationales, identifiées dans le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES, 2016-2020) qui vont contribuer à la promotion des activités génératrices de revenus, à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à la création d’emplois en milieu rural.

Pour Mme la Ministre de l’Agriculture, en ouvrant les travaux de l’atelier de validation, Mme Mariama Camara a souligné que : même si la notion de chaîne de valeur est transversale, nul n’ignore que parmi tous les secteurs productifs, pourvoyeurs d’emplois et qui soutiennent notre économie, l’AGRICULTURE (au sens large du terme) occupe une place privilégiée grâce à la contribution potentielle et significative de ses sous-secteurs (agriculture, élevage, pêche et environnement). L’Agriculture a un potentiel d’emploi dépassant 5 à 10 fois celui du secteur minier, sans compter qu’elle peut offrir à notre environnement les chances de se restaurer et conférer à notre développement un caractère durable et générationnel.

Ainsi, ce forum de partage et de validation des résultats de l’étude sur les filières agricoles reste un maillon important dans le processus de formulation des réponses idoines aux contraintes et opportunités rencontrées par les acteurs du secteur rural. Nous sommes convaincus qu’à terme, des projets et programmes jailliront de votre travail pour soutenir le développement des filières agricoles, parce que vos contributions de qualité nourriront la phase analytique de ce processus à l’effet d’alimenter les décisions d’orientations stratégiques et opérationnelles de vos organisations faîtières et du PNUD qui vous accompagne. Ainsi, je suis heureuse de confirmer, qu’à travers un effort collégial, sous le leadership du PNUD, la démarche est bien partie pour relever le défi de la lutte contre la pauvreté en milieu rural à travers le développement des filières agricoles et chaînes de valeur.

Les Résultats

A l’issue des ateliers régionaux et celui national, la facilitation a relevé essentiellement des constats ci-après :

–           Un processus en construction avec une approche qui sous-tende la durabilité de l’action. La forte participation/implication des véritables acteurs évoluant sur tous les maillons des filières/chaînes de valeur, de l’étape de collecte à la validation des résultats de l’étude

–           De ce processus constructif, il ressort plus d’une dizaine d’idées de projets/programmes prioritaires à développer au plan régional et national dans les domaines de l’agriculture (6 projets), élevage (3 projets), pêche (2 projets), environnement (1 projet) et artisanat (1 projet)

–           Quelques différences remarquables au niveau de la production de certaines informations statistiques publiées officiellement.

–           Le faible niveau de collaboration et de communication entre les services techniques responsables de la production statistique au niveau sectoriel et central.

–           La faiblesse du caractère dynamique des systèmes d’information

Les Recommandations

Sur la base de ces observations formulées, les participants ont recommandé, essentiellement :

–           Prendre en compte des différences de données statistiques produites par diverses sources et fournies dans les mêmes documents et finaliser les rapports produits par le consultant conséquemment ;

–           Améliorer la collaboration et renforcer la synergie d’action entre les différents départements ministériels impliqués dans le développement rural ;

–           Renforcer la communication sur la production/actualisation de données statistiques entre le niveau central et les services sectoriels ayant le même mandat;

–           Soutenir le processus de formulation du programme « Développement des chaînes de valeur agricoles » ainsi que des projets spécifiques « filières & chaînes de valeur » qui alimenteront ce portefeuille programme, sous la modalité d’exécution nationale et la supervision au PNUD ;

–           Faciliter le processus de mobilisation de ressources pour le financement des projets validés.

AGRONEWS GUINEE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here