KINDIA : tenue de la sixième session (clôture) du comité de pilotage du projet DAKMA

0
330

La sixième session du comité de pilotage (CoPil) du projet d’appui au développement agricole dans la zone de Kindia, Mamou et Dalaba (DAKMA) s’est tenue du 11 au 13 novembre 2020 à Kindia. Cette dernière session de clôture du projet DAKMA a démarré par une série de visites de terrain sur des sites agricoles aménagés grâce au financement de l’agence Belge au développement, ENABEL à travers le projet DAKMA.

Les différentes parties prenantes du comité de pilotage de DAKMA étaient largement représentées ainsi que d’autres partenaires techniques : entre autres, Enabel à travers Gerrit Bossman, le coordinateur du projet DAKMA et son équipe; le secrétaire général du ministère de l’agriculture Famoï GUILAVOGUI , la direction régionale de l’agriculture (DRA) de Kindia à travers son Directeur, Almamy Seny Soumah ; Moussa Camara Président de la fédération des planteurs fruitiers de la basse Guinée (FEPAF-BG) ; la fédération des maraîchers de la basse Guinée (FOPMA-BG), des représentants des ministères de l’environnement, du plan ; le BTGR et les acteurs ruraux locaux.

La première journée de visite de terrain a conduit la délégation à Nyoungouya (Kindia) dans une plantation d’ananas de 9 hectares repartis en 14 parcelles entièrement mise en valeur par la Coopérative des Producteurs et Exportateurs de Fruits et Légumes (COPEFL) qui compte 675 membres dont 295 femmes membres de la fédération des planteurs fruitiers de la basse Guinée FEPAF-BG.

Le projet a appuyé ces producteurs à hauteur de 97.072 euros pour l’irrigation de ce périmètre agricole grâce à un système de pompage électrique et un réseau de distribution déplaçable, équipé d’asperseurs.

Au cours de cette rencontre, les participants ont évalué les travaux qui ont été fait sur ce site. À l’issue des constats, le comité de pilotage du projet par la voix de son coordinateur Gerrit BOSMAN a tenu à rassurer les bénéficiaires que le nécessaire sera fait afin de corriger les imperfections du système d’adduction d’eau dans un bref délai pour rendre le réseau d’irrigation fonctionnel.

Deuxième jour de visite de terrain. La même délégation s’est rendue au gouvernorat de Kindia pour échanger avec les autorités administratives où le directeur de cabinet de Madame la gouverneure de la région administrative de Kindia Docteur Domang TRAORE est revenu sur les assistances qu’a apporté le projet DAKMA aux populations locales « Ce projet a participé à beaucoup de nos activités au niveau de la région, même au cours de la lutte contre la pandémie Coronavirus, ce projet a fait d’importants dons aux paysans et à la population en kits de protection. Dans le cadre du partenariat, DAKMA a aussi appuyé les réunions de concertations annuelles que la direction régionale de l’agriculture a initié dans les différentes préfectures pour évaluer les activités étatiques et non étatiques. Dans le cadre du développement des filières agricoles dans la région, le projet a parallèlement fourni du matériel végétal aux producteurs d’ananas et de banane » a-t-il indiqué.

Ensuite, la mission a rendu visite à la coopérative des semenciers de Bendougou qui exploite une superficie de 44,8 hectares répartis entre 5 secteurs à savoir : Bendougou Centre, Kassa , Simba 2, Sabemdè et Guemekhory. Cette exploitation agricole a été entièrement réhabilitée avec des ouvrages qui ont permis de réaliser des canaux latéraux en terre, des digues de protection et ainsi que le drain central dans la rivière. Des puits pour les cultures maraichères ont aussi été réalisé sur les coteaux. En plus de ces réalisations une clôture grillagée de 5.000 m a été offert par le projet.
Les 89 exploitants familiaux installés sur les 89 parcelles dont les superficies par exploitant varient entre 618,5 m² et 25 319,47 m² ont exprimé leur satisfaction à travers Ibrahima SOUMAH le président de la coopérative des semenciers de Bendougou « l’aménagement du site a contribué à l’intensification des activités, à l’augmentation des rendements qui ont doublé donc les revenus des ménages aussi ont augmenté, en plus de ces avantages, les digues ont permis le désenclavement des villages voisins » a-t-il précisé

Dans la même journée, le comité de pilotage a aussi conféré avec l’Union des groupements maraichers et celui des groupements vivriers basés dans la région. Au cours de ces échanges, les groupements ont présenté un rapport montrant les acquis du projet DAKMA dans le cadre du service économique d’approvisionnement en intrants avec l’appui technique de l’ONG Guinée 44. Dans ce rapport, il ressort que la mise en place de ce service économique d’approvisionnement en intrants a permis aux bénéficiaires de favoriser l’organisation administrative et financière des unions et de les rendre moins dépendantes des autres acteurs intermédiaires de la chaine de valeur, par la création de valeur ajoutée au sein même de leur organisation.

En moins d’une année de la mise en place de ce service économique d’approvisionnement en intrants, le constat révèle qu’avec un capital de départ de 225.000.000 de Francs Guinéens, ces Unions ont pu à ce jour dégager une marge bénéficiaire de près de 50 millions de Francs Guinéens.

À la fin de la journée, la mission d’évaluation s’est rendue sur le site de l’Aménagement hydroagricole (AHA) de Badaraya (Kindia) pour s’enquérir là aussi de l’état des réalisations faites pour les producteurs maraichers couvrant une superficie de 14,25 hectares mis en valeur par 38 exploitants. Le projet a installé sur le site de Badaraya un réseau d’irrigation avec un système de pompage sous pression à partir des puits maraichers alimentés en énergie solaire et un autre système de pompage électrique installé dans une rivière à proximité du site.

Là également, les bénéficiaires ont exprimé leurs sentiments. Aly Camara, porte-parole des producteurs maraîchers « je remercie toutes les autorités. Nous sommes contents pour Le travail que le projet a fait pour nous. Au début, on ne croyait pas trop parce que, quand le projet est venu, on a posé un problème d’eau, les donateurs ont pris l’engagement de creuser 6 puits améliorés, actuellement cinq (5) sont fonctionnels, c’est seulement Un (1) puit qui a des soucis de fonctionnement. Donc, nous allons toujours remercier les initiateurs du projet parce que le projet nous a apporté du bien et nous demandons qu’ils nous aident à terminer le reste des travaux » a-t-il plaidé.

Le vendredi 13 novembre 2020, tous les acteurs qui ont œuvré pour la mise en œuvre du projet DAKMA depuis le démarrage de ses activités se sont concertés au cours d’une réunion tenue à kindia dans un réceptif hôtelier.

Au cours de cette réunion, Gerrit BOSMAN coordinateur du projet DAKMA est revenu sur les acquis avant de prendre l’engagement de terminer les travaux déjà entamé « le projet DAKMA, c’était un projet de démarrage de la coopération Belge en Guinée, avec l’idée de s’installer, de se rendre visible et de montrer rapidement des résultats dans le secteur agricole. Aujourd’hui nous sommes à la fin de cette intervention qui a des acquis significatifs dans son bilan, mais il y a aussi des choses qu’on n’a pas pu réaliser dans les 30 mois de la phase opérationnelle. C’est vrai, le projet est trop court, mais il faut dire que le projet DAKMA et tout le programme de démarrage a permis de mettre les bases pour un programme structuré en Guinée. Nous nous engageons désormais avec un nouveau programme d’intervention dans la cadre de la coopération bilatérale Guin Guinéo-Belge avec un portefeuille qui va soutenir des actions d’appuis ciblées notamment dans l’agriculture sur les filières ananas, mangues et pomme de terre » dit-il

Dans son discours de clôture de la session, le secrétaire général du ministère de l’agriculture Famoï GUILAVOGUI a affirmé qu’Enabel est à remercier, car ils ont fortement contribué à accélérer le développement agricole dans les zones de Kindia et Mamou « nous sommes globalement satisfait de ce qu’on a vu sur le terrain, le comité de pilotage du projet DAKMA est à féliciter pour son aide aux producteurs d’ananas, de bananes et de cultures maraichères pour qu’ils puissent se relancer. Pour le département de l’agriculture, DAKMA c’est la matérialisation concrète de la coopération guinéo belge ».

Il découle de la sixième et dernière session (clôture) du comité de pilotage du projet DAKMA, plusieurs recommandations.

Site de l’AHA de Nyoungouya:

Au comité de pilotage du projet de travailler avec les bénéficiaires afin d’examiner toutes les questions d’ordre techniques pour rendre le système d’irrigation opérationnel dans un bref délai.

Aux exploitants de mettre en place un mécanisme de gestion avec un paiement des redevances pour assurer les entretiens éventuels des équipements d’irrigation.

Site AHA de Bendougou:

Il a été recommandé aux superviseurs du projet d’achever les travaux ; aux bénéficiaires de veiller à l’assainissement systématique de l’aire de battage après chaque opération pour éviter les mélanges de variété de semences et d’utiliser des variétés adaptées.

Site AHA de Badarayah:

Là aussi, les superviseurs du projet ont été invité à finaliser les travaux sur l’ensemble des systèmes d’irrigation et appuyer les bénéficiaires pour la mise en place d’un système de gestion de l’eau productive pour chaque système.

Service économique d’approvisionnement en intrants – UGMK

À l’Union de prendre immédiatement contact avec la chambre d’agriculture préfectorale pour se positionner par rapport aux intrants envoyée par l’État Guinéen ; faire une évaluation exhaustive des besoins en intrants ; veiller à l’entretien des espaces de stockage des intrants.

À rappeler que, le projet DAKMA dont le budget global est de 5 millions d’euros à démarré ses activités il y a trois ans et désormais touche à sa fin et sera substitué par le nouveau programme intitulé ‘’Entreprenariat Agricole’’ pour une durée de 5 ans, avec une enveloppe financière de 11.500.000 euros. Ce projet mettra un accent particulier sur les filières ananas et mangues dans la région de Kindia et sur la filière pomme de terre dans la région de Mamou.

Mamadou Bella DOUMBOUYA
E-mail : bella22gn@gmail.com
Tel : 623521922

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here